Qui a inventé les 10 chiffres ?

Bon nombre de personnes se servent des chiffres dans leur vie quotidienne, mais ne savent pas vraiment leur origine. De ce fait, vous vous demandez sûrement qui est vraiment à l’origine des 10 chiffres. Afin d’éclairer votre lanterne, suivez de près notre article sur leur apparition ainsi que leur usage.  

Première apparition en Inde

À vrai dire, les chiffres ont été découverts en Inde et n’ont pas été inventés par les grands mathématiciens arabes. L’écriture décimale positionnelle est effectivement mise au point par l’Extrême-Orient au IIIe siècle avant J.-C. Les 10 chiffres équivalent à un style d’écriture décimale positionnelle. Un système de base 10 contient un nombre en fonction d’une notation positionnelle. L’Occident s’est inspiré de ce style d’écriture des civilisations arabes à partir du Xe siècle. Ces dernières ont elles-mêmes pris l’exemple sur une numération décimale indienne datant d’il y a bien longtemps. Celle-ci est baptisée numération Brahmi. Les symboles typographiques ou glyphes se sont bien développés selon les régions et les époques. Côté étymologie, « chiffre » est tiré de l’arabe « sifr » voulant dire au début « zéro ». « Zéro » est inspiré du terme italien « zefiro » évoquant le terme « vide ». Celui-ci provient de l’arabe « sifr ». Au commencement, le zéro est effectivement inventé afin d’évoquer une absence. À titre d’exemple, dans « 105 » il veut dire la non-existence de dizaine.

Inspiré de la numération indienne Brahmi

Ayant vu le jour depuis le IIIe siècle avant J.-C., la numération Brahmi s’est dispersée considérablement. Elle est retrouvée depuis l’Inde, dans la plus grande zone de l’Extrême Orient, jusqu’au Moyen-Orient. Grâce au développement de l’Islam et aux sciences arabes, le monde arabe aussi use de ce style de numération, même si ce n’est que tardivement. Les sciences arabes sont utilisées dans les califats de divers pays. Ceux-ci sont composés de :

  • Asie centrale ;
  • Moyen-Orient ;
  • Péninsule ibérique ;
  • Sud de la France
  • Afrique du Nord.

Cet évènement se passe au VIIIe siècle. Pour découvrir le maximum d’informations, consultez ce site là. Les mathématiques chinoises, babyloniennes, grecques et indiennes font spécifiquement forte impression sur les mathématiques arabes. Au milieu du VIIIe siècle, les Arabes se sont servis de la méthode de numérotation indienne.

Les mathématiques arabes utilisées par l’Occident

À partir du Xe siècle, de nombreuses contrées usent des chiffres arabes. Et ce, de la péninsule ibérique jusqu’à la totalité de l’Occident, en passant par l’Europe. Deux publications viennent à l’appui. Le mathématicien Gerbert d’Aurillac (946-1003) parle des données utilisées par les mathématiciens arabes dans un livre. Celui-ci est dédié à la division euclidienne. Des centaines d’années plus tard, le mathématicien italien Leonardo Fibonacci (1175-1250) écrit un traité sur la comptabilité et les calculs. Ce dernier s’inspire du système décimal enseigné par les professeurs musulmans du mathématicien. Bien que le système d’écriture décimale paraisse simple à assimiler actuellement, son émission a dû longtemps faire face aux traditions. Le développement exponentiel du commerce ainsi que de la balistique, sans oublier la Renaissance ont déclenché une bonne chose. Ils ont stimulé la mise en place d’un système de calcul rapide.

5 idées pour changer le look de ses murs sans se ruiner

Les murs sont pour une maison ou un édifice, ce que les squelettes représentent pour le corps humain. Il convient donc de les entretenir et mieux, de les relooker de temps en temps pour conserver une ambiance intemporelle dans votre demeure. Cependant, cette opération nécessite généralement de grandes dépenses financières. Découvrez ici des idées pour les relooker avec le minimum d’investissement.

Installer des tableaux sur ses murs

Les tableaux sont d’excellents objets pour habiller les façades intérieures. En plus de servir de protection, ils offrent la possibilité d’exposer des photos, des gravures ou des miroirs. Il suffira alors que le demeurant ait recours à son imagination pour choisir ses tableaux selon ses préférences. Aussi, l’un des atouts de cette manière de faire sa décoration est qu’on peut les choisir selon ces moyens. À cet effet, il existe sur le marché des tableaux pas chers.

Décorer ses murs avec des étagères

En plus d’être mobile, les étagères murales sont capables d’accueillir plusieurs objets comme des bouquins, des plantes et autres objets artistiques. L’une des qualités consiste en leur capacité de donner un bon look aux murs tout en désencombrant le sol. Elles sont fabriquées suivant différents styles dans le but de satisfaire tous les goûts ainsi que toutes les bourses. À défaut d’en acheter une, vous pouvez en fabriquer vous-même avec du bois ou des matériaux à portée de main.

Mettre un tapis de décoration

Certes, mettre un tapis aux murs parait être une idée drôle, mais elle représente une pratique assez courante. Les tapis muraux véhiculent un message de paix et de bonne ambiance suivant les notes que vous y gravez. Ils constituent de bonnes solutions pour réduire ou éviter de repeindre vos murs entièrement.

De plus, ils ont la particularité de protéger les façades de la maison comme pour les planchers. Pour en commander, tenez compte des dimensions de l’espace sur lequel ils seront installés. Il existe aussi de nombreux autres modèles d’objets de décoration qui pourront satisfaire aux attentes.

Recourir au macramé

Le macramé est une technique de fabrication de tissus qui utilise un nouage de nœuds spécifique. L’élément de décoration le plus utilisé du macramé est le tissage mural. Il est conseillé quand l’on souhaite donner un aspect poétique et traditionnel. En tissant les murs de vos maisons, vous les habillez de sorte à les couvrir et limitez ainsi leur dégradation. Évitez surtout de mouiller ou d’abimer le tissu en ne tissant pas ceux de la salle de bain. Outre le tissage, les autres objets du macramé peuvent aussi être accrochés aux murs pour l’habiller.

Peindre le mur

La peinture représente l’option de décoration ou d’habillage le plus classique d’un mur. Il existe plusieurs peintures à prix réduit sur le marché. Vous pouvez surtout les peindre vous-même ou en compagnie de vos amis pour limiter les dépenses. De même, vous pouvez créer des illusions optiques avec de la peinture. Par exemple, vous pouvez dessiner de faux cadres qui contiendront des images. Cela peut donc épargner des dépenses liées à l’achat des tableaux.

Comment décorer une tirelire en bois ?

Avoir une tirelire c’est une bonne idée. Faire de cet outil l’un des plus beaux, c’est encore mieux ! Décorer sa tirelire est une tâche facile, mais qui requiert le suivi d’un procédé bien déterminé. Pour le faire, il faut connaitre les astuces. Découvrez dans cet article, comment procéder.

Qu’est-ce qu’une tirelire ?

Une tirelire est un outil qui sert de lieu sûr pour garder de l’argent. Tirant son origine de la culture asiatique, il s’agit d’une sorte de mini coffre. Même si la tirelire peut prendre aujourd’hui plusieurs formes (cylindrique, cubique…), sa représentation la plus connue est celle d’un petit cochon. Aussi, plusieurs matières peuvent servir à la fabrication de l’objet. Au nombre de ces matériaux, on a le bois.

Quelles sont les fournitures nécessaires pour décorer sa tirelire en bois ?

Chaque propriétaire de tirelire est libre de customiser son objet à sa guise. Lorsque l’outil est fabriqué en bois, certains matériaux sont essentiellement requis pour procéder à sa décoration. En premier, il faut disposer du pigment vert tilleul et du liant acrylique. Il faut ensuite de la colle et de la peinture de couleur blanche. Pour finir, vous devez avoir une feuille décorative.

Les différentes étapes pour relooker votre tirelire en bois

Pour décorer votre tirelire, il faut respecter une procédure précise.

Épousseter

Tout d’abord, vous devez débarrasser l’outil de la poussière ainsi que toutes les saletés qui s’y trouvent. Pour ce faire, il faut utiliser un chiffon à sec. Un tissu mouillé ne peut enlever les marques de poussière comme il se doit.

Mettre de la peinture

Après, vous devez peindre toutes les surfaces de la tirelire avec la peinture blanche. Une fois terminé, il faut laisser sécher pendant 1 heure voire 2. La prochaine étape va consister à préparer une patine vert tilleul. À ce stade, il faut bien doser le pigment vert ainsi que le liant acrylique. Pour un résultat parfait, il est conseillé de mixer 5 cuillères de liant acrylique à une demi-cuillère à café de pigment.

Ensuite, le mélange obtenu doit être reparti sur toute la tirelire. Pour réussir cette étape, vous devez passer la patine dans le sens des nervures du bois. Il faut répéter le processus de passage de la patine au moins 4 fois pour obtenir finalement un vert tilleul. Il faut juste patienter quelques minutes pour sécher.

Décoration de la tirelire

Une fois le mélange séché, il est temps de passer à la phase de décoration proprement dite. Avec le papier décoratif, il faut commencer par découper les motifs. Ce type de papier est généralement vendu à l’unité dans les boutiques de loisirs créatifs ou dans les stands de bricolage.

C’est l’heure de finaliser le relooking de la tirelire à présent ! Alors, il faut mettre la colle d’une part sur la tirelire notamment au niveau des surfaces à décorer. D’autre part, il faut aussi encoller les images pour une meilleure résistance.

Les images doivent être déposées délicatement sur la tirelire. Après, il faut utiliser un chiffon doux pour nettoyer les motifs encollés. La dernière chose à faire, c’est laisser sécher la tirelire et les motifs de décoration. Vous avez réussi ! Votre tirelire est enfin décorée !

Comment améliorer la luminosité quand on tourne des vidéos avec son smartphone ?

Qu’est-ce qui contribue le plus à la réussite d’un tournage de vidéos ? L’éclairage fait sûrement partie des réponses les plus données à cette question. Et cela vaut même si le tournage se fait avec un Smartphone. Voici donc les éléments à connaître pour soigner la luminosité quand vous tournez avec ce type appareil.

Ne pas se contenter de la lumière naturelle et du flash du Smartphone

Pour le tournage d’une vidéo avec n’importe quel appareil, rien ne vaut la lumière naturelle. Force est cependant de constater que celle-ci ne peut pas tout faire. Elle démontre notamment ses failles quand on doit tourner dans des endroits excessivement sombres ou clairs et ne permettent pas ainsi d’obtenir des images plus professionnelles. Dans une telle situation, certains pensent directement à user du flash de leur Smartphone. Celui-ci a souvent cependant une puissance très réduite et son intensité ne suffit généralement pas à illuminer une pièce entière ou un endroit extérieur très sombre. Heureusement qu’en suivant ce lien, vous vous trouverez face à de nombreuses possibilités en matière d’éclairage artificiel. Il s’agit, pour la plupart, des dispositifs capables de vous fournir une luminosité qui n’est pas sans rappeler celle du jour et ayant une capacité d’adaptation étonnante dans l’univers du tournage. Parmi les meilleurs d’entre eux figurent le light rin, les torches led et les réflecteurs.

Le ligth ring, la neutralité comme principal argument

C’est un appareil qui, comme son l’indique, donne la possibilité de répartir la lumière sur le sujet du tournage. Si en milieu professionnel, on en use notamment pour des séances de maquillage en studio, les amateurs sont actuellement de plus en plus nombreux à y recourir pour la réalisation de vidéos Youtube avec un Smartphone. Diffusant une lumière assez blanche, il a le mérite de préserver la chaleur ou la fraîcheur de l’univers dans lequel il est utilisé. C’est donc un dispositif d’éclairage plutôt neutre. Pour avoir ses modèles les plus sophistiqués et dotés d’un trépied, vous devrez vous apprêter à payer environ 90 euros. Pour un budget de moins de 10 euros par exemple, vous devrez vous contenter de modèles plus basiques, mais qui ont, comme avantages, leur légèreté et leurs dimensions réduites.

Les torches leds, économie et longévité garantie

Comme leur nom le laisse déjà savoir, les torches leds sont constituées de diodes électroluminescentes. Ainsi, en plus de fournir un éclairage puissant, constat, et réglable lors de vos tournages, il vous permet de profiter des avantages suivants :

  • Excellent rendu de couleur
  • Effet très naturel
  • Une faible consommation en énergie
  • Des dimensions réduites et donc adaptées aux Smartphones
  • Une durée de vie plus longue, que les concurrentes à incandescence ou à fluorescence
  • Fonctionnement à très basse tension
  • Atteinte rapide de leur intensité nominale

Les réflecteurs, gage d’efficacité pour les tournages en extérieur

Comme leur appellation permet déjà de le connaître, les réflecteurs sont des surfaces réfléchissantes qui donnent la possibilité de diriger une partie de la lumière à un endroit souhaité. Si à la base, ils sont destinés à l’univers personnel, rien n’empêche de les utiliser pour tourner une vidéo avec un Smartphone. Il suffit, pour bien jouir de ses avantages, d’avoir une source de lumière principale. Raison pour laquelle on vous recommande notamment son utilisation en extérieur, pour profiter de la lumière solaire. Vous pourrez tout de même en user en intérieur avec une simple lampe.

 

Quels sont les 12 pays qui utilisent principalement des combustibles solides pour l’énergie ?

Les pays énumérés ici n’ont pas accès aux combustibles non solides comme le propane et le kérosène. Ils dépendent plutôt du bois, du charbon, de la tourbe et d’autres combustibles solides traditionnels.

En 2010, la proportion de la population utilisant des combustibles solides a diminué à l’échelle mondiale pour atteindre 41 %. Cependant, près de trois milliards de personnes dans le monde dépendent encore des combustibles solides pour la cuisine et le chauffage. En Afrique, la proportion de résidents qui dépendent des combustibles solides continue en fait d’augmenter et est de 77 %. En Asie du Sud-Est, 61 % de la population utilise des combustibles solides. L’utilisation de cette variété de combustibles varie de 46 % dans le Pacifique occidental à 35 % en Méditerranée orientale et est inférieure à 20 % en Europe et en Amérique.

Les principales tendances de l’utilisation des combustibles solides

Les combustibles solides sont utilisés en Afrique, en Asie et en Amérique latine, dans les ménages ruraux et urbains. En Amérique latine, seuls quelques pays dépendent des combustibles solides. Dans la plupart des autres pays, ce n’est qu’une faible proportion de la population, jusqu’à 10 %, qui utilise des combustibles solides.

En général, l’utilisation de combustibles solides est plus répandue dans les collectivités rurales que dans les collectivités urbaines. Par exemple, 99,9 % de la population rurale au Burundi et en Ethiopie utilisent des combustibles solides, alors que leur utilisation parmi les communautés urbaines en Ethiopie (72,9 %) est inférieure à celle du Burundi (98,1 %).

Le choix du matériel dépend de sa disponibilité et du niveau de revenu du ménage. Dans les zones rurales, les combustibles de choix sont la biomasse et les déchets. Dans les zones urbaines, il s’agit du bois, du charbon de bois et du charbon. Les tourteaux ou boules de fumier sont couramment utilisés en Asie et en Amérique latine, tandis que le bois, les branches et autres parties de plantes sont des sources courantes de combustible solide en Afrique et en Asie.

Les combustibles solides comme le bois, la tourbe et les résidus de récolte ou les déchets animaux sont considérés comme des combustibles propres, car ils ne contiennent pas de contaminants. Cependant, ils sont utilisés dans les poêles traditionnels ou les feux ouverts qui augmentent le risque de pollution à l’intérieur et dans le voisinage, ainsi que les émissions de gaz à effet de serre. Le charbon a des impacts différents sur la santé et l’environnement puisqu’il contient plusieurs contaminants toxiques comme le soufre, le mercure, le plomb, l’arsenic, le fluor, etc.

Il y a peu d’émissions de particules lorsqu’il est brûlé dans de simples poêles. Cependant, le monoxyde de carbone libéré lors de l’utilisation du charbon a, dans certains cas, entraîné une intoxication nocturne dans les foyers et la production de charbon est polluante. De plus, le charbon de terre et la tourbe ne sont pas renouvelables, car leur formation prend des millions d’années.

Quelle est l’évolution des tendances ?

Avec l’augmentation de la prospérité, les gens ont tendance à passer progressivement de la biomasse et des déchets au bois et au charbon de bois, puis au charbon.

Plus haut dans la hiérarchie énergétique se trouvent les combustibles fossiles liquides et gazeux ainsi que l’électricité. Bien que les particuliers soient autosuffisants pour la collecte ou la production de biomasse, l’approvisionnement en combustibles fossiles et en électricité dépend du gouvernement et d’organismes privés. Par conséquent, la disponibilité de ces carburants plus coûteux peut être inégale. L’accès universel aux combustibles fossiles et à l’électricité est également entravé par l’expansion rapide des communautés urbaines en raison de l’exode rural.

La conversion aux combustibles non solides est masquée par l’augmentation de la population de ces pays, de sorte que l’utilisation mondiale actuelle de combustibles solides est la plus élevée jamais enregistrée dans l’histoire humaine.

Quels sont les pays qui comptent le plus sur les combustibles solides ?

Des pays comme la Guinée-Bissau, le Mali, le Rwanda, le Burundi, Madagascar et le Libéria sont ceux qui dépendent le plus des combustibles solides.

Les 12 pays qui dépendent le plus de la combustion de combustibles solides pour leur énergie

Cette liste met en exergue le pourcentage de la population ayant accès aux combustibles non solides.

  • Guinée-Bissau : 2 %
  • Mali : 2 %
  • Burundi : 2 %
  • Libéria : 2 %
  • Madagascar : 2 %
  • Sierra Leone : 2 %
  • Soudan du Sud : 2,5 %
  • Guinée : 2,6 %
  • Laos : 3,1 %
  • Ethiopie : 3,1 %
  • République centrafricaine : 5,1 %

Comment peut-on définir le niveau d’énergie principal ?

En chimie, le niveau d’énergie principal d’un électron fait référence à la coquille ou à l’orbite dans laquelle l’électron est situé par rapport au noyau de l’atome. Ce niveau est noté par le nombre quantique principal « n ». Le premier élément d’une période du tableau périodique introduit un nouveau niveau d’énergie principal.

Le niveau d’énergie et le modèle atomique

Le concept des niveaux d’énergie est une partie du modèle atomique qui est basé sur une analyse mathématique des spectres atomiques. Chaque électron dans un atome a une signature énergétique qui est déterminée par sa relation avec les autres électrons chargés négativement dans l’atome et le noyau atomique chargé positivement. Un électron peut changer les niveaux d’énergie, mais seulement par étapes ou par quanta, et non par incréments continus.

Plus le niveau d’énergie s’éloigne du noyau, plus il augmente en puissance. Plus le niveau d’énergie principal est faible, plus les électrons sont proches les uns des autres et du noyau de l’atome. Lors de réactions chimiques, il est plus difficile d’éliminer un électron d’un niveau d’énergie inférieur que d’un niveau supérieur.

Les règles des principaux niveaux d’énergie

Un niveau d’énergie principal peut contenir jusqu’à 2n2 électrons, n étant le nombre de chaque niveau. Le premier niveau d’énergie peut contenir 2 (1)2 ou 2 électrons ; le second peut contenir jusqu’à 2 (2)2 ou 8 électrons ; le troisième peut contenir jusqu’à 2 (3)2 ou 18 électrons, etc.

Le premier niveau d’énergie principal a un sous-niveau qui contient une orbite, appelée orbitale « s ». L’orbitale s peut contenir un maximum de deux électrons.

Le niveau d’énergie principal suivant contient une orbitale s et trois orbitales p. L’ensemble de trois orbitales p peut contenir jusqu’à six électrons. Ainsi, le deuxième niveau d’énergie principal peut contenir jusqu’à huit électrons, deux dans l’orbitale s et six dans l’orbitale p.

Le troisième niveau d’énergie principal a une orbitale s, trois orbitales p, et cinq orbitales d, qui peuvent contenir chacune jusqu’à 10 électrons. Ceci permet un maximum de 18 électrons.

Le quatrième niveau et les niveaux supérieurs ont un sous-niveau f en plus des orbites s, p et d. Le sous-niveau f contient sept orbites qui peuvent contenir chacune jusqu’à 14 électrons. Le nombre total d’électrons dans le quatrième niveau d’énergie principal est de 32.

La notation des électrons

La notation utilisée pour indiquer le type de niveau d’énergie et le nombre d’électrons dans ce niveau a un coefficient pour le numéro du niveau d’énergie principal, une lettre pour le sous-niveau et un exposant pour le nombre d’électrons situés dans ce sous-niveau. Par exemple, la notation 4p2 indique le quatrième niveau d’énergie principal, le sous-niveau p, et la présence de deux électrons dans le sous-niveau p.

L’écriture du nombre d’électrons dans tous les niveaux d’énergie et sous-niveaux d’un atome produit la configuration électronique de l’atome.

Pourquoi utilisons-nous un petit cochon pour montrer un tirelire ?

L’origine de la tirelire remonte au XVe siècle, lorsque les ménagères fabriquaient des ustensiles domestiques à l’aide d’argile bon marché appelée « Piggy ». Depuis lors, le concept de cochon est apparu mais il s’est popularisé au 19ème siècle lorsque les hommes ont fabriqués des tirelires à l’aide de cette argile en forme de porc.

Il y a un proverbe qui dit que le sauvetage est la meilleure habitude des êtres humains. L’épargne aide tout le monde pendant la crise financière. Mais savez-vous pourquoi le pot d’épargne ou la tirelire est affiché par la photo du cochon ?

Au 15ème siècle, le métal était trop cher, c’est pourquoi il n’est pas utilisé pour la fabrication d’ustensiles ménagers.

A cette époque, les ménagères utilisaient un « sol économique » appelé « cochon  » au lieu du métal pour fabriquer les ustensiles ménagers. Ces femmes avaient l’habitude de garder leurs économies dans des pots à cochon, alors on les appelait des tirelires.

Au 19ème siècle, quand les hommes ont reçu l’ordre de fabriquer une « tirelire », ils commencèrent à produire des tirelires en forme de cochon. Depuis lors, la tirelire devient populaire en forme de cochon.

Comme nous le savons tous, les chevaux, les éléphants, les vaches, les chèvres et les chiens mangent du fourrage ou d’autres aliments comestibles et  les propriétaires de ces animaux doivent en supporter le coût. Mais savez-vous qu’il y a un animal à l’Inde rurale qui ne crée aucun fardeau pour son propriétaire ? Son nom est le cochon.

En fait, les propriétaires des porcs n’ont pas besoin de les nourrir tout au long de la journée parce que les porcs sont libérés dans les champs et qu’ils mangent beaucoup de déchets comme les toilettes (à cause de l’habitude de déféquer en plein air dans le pays) mais cette logique va bientôt être nulle à cause de  » Clean India Mission ».

En outre,  les porcs mangent aussi de l’herbe, des récoltes et des déchets de légumes et d’autres matières pourries générées lors d’un mariage dans les zones rurales.

De cette façon, les propriétaires des porcs n’ont pas besoin de les nourrir de leur propre poche. Lorsque ces porcs deviennent trop gras, ils sont vendus à des prix plus élevés sur le marché en raison d’un bon apport de graisse dans leur corps. De cette façon, les propriétaires de porcs gagnent beaucoup d’argent sans avoir à supporter beaucoup de frais pour le soin. Il s’agit donc d’une situation gagnant-gagnant pour les propriétaires des porcs. Un autre point positif des porcs est qu’ils donnent naissance à de nombreux porcelets.

Ainsi, dans le scénario indien, il semble juste d’afficher la tirelire avec le symbole du cochon.  

Combien gagne un dentiste en moyenne par mois ?

C’est une profession qui ne connaît pas de crise et qui a toujours été l’une des plus convoitées, pour son prestige et ses revenus. D’autre part, il est difficile d’économiser sur la santé dentaire.

Si vous avez besoin d’une intervention majeure, vous êtes à la recherche d’un dentiste professionnel expérimenté, capable d’offrir professionnalisme et qualité sans trop se soucier des coûts, voire de faire des sacrifices sur d’autres fronts. C’est précisément pour cette raison que, malgré la crise économique et les difficultés financières, un dentiste continue d’avoir d’excellents revenus, surtout s’il est privé.

Selon la position du dentiste professionnel, les revenus d’un dentiste peuvent être très différents les uns des autres. Un dentiste peut occuper une telle position :

Un dentiste peut occuper un poste tel que: :

  • professionnel indépendant dans une clinique privée
  • pigiste dans une clinique privée
  • employé dans les hôpitaux publiques.

Combien gagne un dentiste indépendant ?

Le dentiste indépendant n’a pas toujours son propre cabinet privé : dans ce cas, le dentiste est employé dans une clinique privée ou une franchise : le salaire moyen d’un indépendant atteint des chiffres tels que 4000 euros par mois. Ces revenus sont très semblables à ceux des chirurgiens, des physiothérapeutes, des orthopédistes et, en général, des spécialistes du domaine médical. Même en travaillant avec des chaînes de professionnels du secteur dentaire, vous pouvez obtenir un revenu brut de 60 mille euros par an.

Combien gagne un dentiste dans un cabinet privé ?

Dans le cas où le dentiste indépendant travaille dans un cabinet privé peut obtenir de facturer des montants très élevés, tels que 150 mille euros par mois. Le chiffre doit être considéré comme brut et non net, dont il faut déduire l’imposition de la TVA, les frais d’impôts et les loyers éventuels de la propriété, l’entretien des outils de travail, la rémunération des employés (comme le secrétaire ou l’assistant du président) ou des pigistes (comme l’hygiène dentaire).

Combien gagne un dentiste employé à l’hopital ?

Un dentiste peut alors occuper le poste d’employé à l’hopital publique ou dans une clinique affiliée à celle-ci. Comparé au professionnel privé, le dentiste du secteur public peut recevoir des honoraires moins élevés, d’environ 2500-3000 euros par mois. Cependant, les rythmes de travail sont différents et éloignés de ceux qu’un dentiste indépendant avec son propre cabinet peut avoir. Si vous considérez ensuite les heures supplémentaires, vous pouvez envisager une augmentation de salaire de 15 % sur une base mensuelle.

Une tirelire ou un compte d’épargne, que choisir ?

La tirelire et le compte d’épargne ont tous deux un rôle à jouer pour mettre de l’argent de côté ; chacun sert un objectif très différent. Dans cet article, nous allons voir quelles en sont les différences.

La tirelire

C’est pratique

Certaines personnes vident tous les soirs la petite monnaie de leur porte-monnaie dans leur tirelire. L’idée de base derrière la tirelire est que les pièces peuvent aller très loin.

C’est facile

Une fois que le ventre du cochon est plein, il est généralement ouvert  : l’argent est déposé sur la table de la cuisine, compté et dépensé (pour le cadeau que vous avez toujours voulu, comme l’argent de poche des fêtes…) ou donné (à vos enfants, vos petits-enfants ou à un organisme de bienfaisance préféré).

Rien ne vous empêche de déposer l’épargne de la tirelire dans votre compte d’épargne !

C’est éducatif

L’aspect visuel de voir le tas d’argent après l’exercice d’épargne est très gratifiant. Les tirelires sont un excellent outil éducatif pour aider les jeunes enfants à percevoir les avantages de l’épargne.

Les comptes d’épargne

Le compte d’épargne présente des avantages clés lorsqu’il s’agit de stocker de l’argent en toute sécurité et à moyen et long terme, qu’il s’agisse d’épargner pour un rêve coûteux, comme réserve pour des dépenses imprévues ou simplement pour accumuler de l’argent pour le bon vieux temps ou pour les jours qui restent à courir.

Il paie des intérêts

Le compte d’épargne permet de compenser (partiellement) la perte de valeur due à l’inflation et, en cas de hausse des taux d’intérêt, d’accroître votre patrimoine.

C’est sans danger

Un compte d’épargne est un moyen très sûr de stocker de l’argent. La réglementation bancaire protège vos dépôts de façon beaucoup plus efficace que votre système d’alarme ne protège vos objets de valeur contre le vol ou le vol à main armée.

Il se présente sous différentes formes

Outre les comptes d’épargne traditionnels, il existe d’autres formes d’épargne comme l’épargne-logement, les plans d’épargne-pension ou les plans d’épargne assurés.

Certains d’entre eux ont des incitatifs fiscaux très intéressants et offrent des solutions financières liées à l’accession à la propriété, à l’indemnisation des retraités, à la protection des enfants, etc.

Il a une valeur économique

L’argent qui n’est pas dépensé et laissé en dehors du système bancaire, « sous le matelas » par exemple, aura une contribution extrêmement limitée à la croissance et à la prospérité d’une économie.

Si l’épargne est mise de côté sur un compte bancaire, la banque peut (partiellement) prêter cet argent à ceux qui en ont besoin pour leurs investissements.

Alors ne massacrez pas encore les tirelires ! Ils ont leur charme, ils sont utiles pour épargner de la petite monnaie et ont un avantage éducatif.

Une fois que vous voulez épargner plus que quelques sous, pensez à ouvrir un compte d’épargne : il est sûr, il paie des intérêts, il peut avoir des avantages fiscaux sous certaines de ses formes et il est bon pour le développement économique de notre communauté.

Les animaux de compagnie et internet

Le rapport récent commandé par une association de consommateurs photographie l’évolution du marché des animaux de compagnie en France: les produits pour l’alimentation des chiens et des chats génèrent un chiffre d’affaires de 2 milliards d’euros. Et il est en croissance (+1,5%). Plus de signes, à deux chiffres, dans le commerce électronique.

En 2018, la tendance positive du marché des aliments pour animaux domestiques s’est poursuivie. C’est ce qu’indique le rapport , présenté hier, qui illustre les tendances du marché de l’alimentation et des soins des animaux domestiques.

Louis Paupiette, soigneur animalier et expert internet depuis 2003, explique que les aliments pour chiens et chats restent le principal segment du marché, « avec un taux de croissance supérieur à celui des produits de consommation emballés ».
Tous les aliments (humide, sec, snack & treat) pour chiens et chats ont montré des tendances positives ou en ligne avec les valeurs de l’année précédente. En particulier, le segment des aliments pour chats « représente 52,3 % du marché total et vaut 1 089 millions d’euros, tandis que ceux pour chiens valent près de 993 millions d’euros », explique Louis. En regardant le panier, « les consommateurs se tournent de plus en plus vers les produits haut de gamme et les petites tailles.

Les aliments humides, secs et hors pâturage – Les aliments humides (chiens et chats), avec un chiffre d’affaires stable par rapport à l’an dernier, restent le segment le plus important, même si le chiffre d’affaires des aliments secs est en croissance. Les snacks fonctionnels et hors repas (snacks avec des objectifs fonctionnels, par exemple pour promouvoir l’hygiène orale ou la caractérisation gastronomique, généralement donnés comme récompense ou plus simplement pour occuper l’animal, par exemple en mâchant) continuent à montrer une dynamique positive (+5,4% en valeur). Les meilleures performances se trouvent dans les chaînes, où les snacks pour chats augmentent de +11% et les snacks pour chiens de 15,2%.

Accessoires et hygiène

Dans la grande distribution, les accessoires primaires pour les soins et la gestion quotidienne (tels que produits d’hygiène, jeux, laisses, chenils, volières, aquariums) génèrent un chiffre d’affaires de 71 millions d’euros. Le segment des produits d’hygiène animale (shampooings, brosses, déodorants, tout pour le soin et le bien-être) a progressé de 0,6%. La croissance des pesticides est significative (+5,9% en valeur par rapport à 2017).

Canaux commerciaux

L’épicerie (qui comprend tous les canaux, des hypermarchés aux magasins traditionnels) canalise 55,3% du chiffre d’affaires total du marché de l’alimentation pour chiens et chats, tandis que les chaînes Petshop (magasins spécialisés, environ 690 dans toute la France) représentent 8,9% des volumes et 13,8% des valeurs. Les animaleries traditionnelles (environ 4 960 points de vente) sont le principal canal de distribution des produits pour animaux domestiques en France.

Commerce électronique

Pour l’achat d’aliments pour chiens et chats également, le commerce électronique représente un autre canal d’écoulement. Bien qu’il représente encore une part minoritaire de la valeur totale des ventes dans les magasins de détail, le commerce électronique connaît une croissance à deux chiffres. Le chiffre d’affaires des ventes en ligne d’aliments pour chiens et chats en 2018 s’élève à 8,3 millions d’euros. Le taux de croissance a doublé le chiffre d’affaires. En un an, ce canal a représenté 0,4 % des ventes totales d’aliments pour animaux de compagnie (canaux physiques et en ligne).

Le marché des aliments pour animaux domestiques

Avec un chiffre d’affaires d’un peu plus de 13 millions d’euros, ce marché continue de décliner. Le segment principal est l’alimentation pour oiseaux, qui représente environ 37,8 % de la valeur. Viennent ensuite la nourriture pour rongeurs (29,8% du chiffre d’affaires), la nourriture pour tortues (15%) et poissons (16,9%).